La maison de la Vape
Compte
Votre panier : 0,00 €

Le guide du e-liquide - La Maison de la Vape

LE E-LIQUIDE

C’est lui, qui chauffé par la e-cigarette, se transformera en vapeur. Plusieurs caractéristiques sont à prendre en compte dans son choix. Les e-liquides sont composés d’une base de propylène glycol (PG) et de glycérine végétale autrement appelé glycérol (VG), d’arômes, de nicotine et d’additifs le cas échéant.

Leurs contenants varient en capacité de 10ml à 30ml de manière classique, certains fabricants proposant néanmoins des capacités plus petites ou plus grandes.

 

 

1/ Le propylène glycol (PG)

 

Le propylène glycol est un solvant se présentant sous la forme d’un liquide incolore, inodore, peu visqueux et très légèrement sucré. Il est originellement utilisé dans l’industrie agro-alimentaire, pharmaceutique et cosmétique. Il produit peu de vapeur mais agit sur le "hit” si recherché par les anciens fumeurs.


"Le Hit": C'est une légère contraction de la gorge bien connue des fumeurs provoquée par le passage de vapeur. La nicotine, l'alcool et le propylène glycole en sont les principaux générateurs.

 

 

2/ La glycérine végétale ou glycérol (VG)

 

Le glycérol est utilisé comme additif dans l’industrie alimentaire et pharmaceutique. Il est très visqueux et produit de la vapeur.

 

La glycérine végétale a une autre caractéristique, elle est très visqueuse et détériore donc le matériel plus rapidement que le PG, ce qui occasionnera un changement de résistances plus rapide et la nécessité d’un entretien plus régulier de votre atomiseur. Dans le cadre d’une vape classique nous recommandons l’utilisation de e-liquides dont la proportion n’excède pas PG/VG: 50%/50%.


Rq: Au plus la concentration de VG est importante au plus la vapeur est dense et abondante. C’est une caractéristique recherchée par un certain type de vapoteurs confirmés que l’on appelle "Cloud Chaser” (ou "ciseleur de nuage” en français). Ils sont à la vape ce que les monster trucks sont à l’automobile. Hors sujet en début de vape, c'est un exercice très apprécié par une frange des vapoteurs.

 

 

3/ La nicotine

 

La nicotine utilisée dans la fabrication des e-liquides est de classe pharmaceutique. Elle est au minimum pure à 97%. Elle est extraite des feuilles de tabac. Sa concentration déterminera l’addictivité d’un produit et est une composante importante du "hit” ressenti.

 

Pour les fumeurs, le choix du taux de nicotine ne doit pas se faire en fonction du nombre de cigarettes fumées par jour, mais en fonction de la concentration en nicotine des cigarettes fumées. La quantité de cigarettes, quant à elle déterminera la consommation de e-liquide.




                                                                                CHOIX DU TAUX DE NICOTINE D'UN E-LIQUIDE ET DE LA RÉSISTANCE ASSOCIÉE

 X ≥ 16 mg
 Tabac brun / cigarettes fortes
 Résistances ≥ 1.5 Ohms
 12 ≥ x ≥ 9 mg
 Cigarettes light
 Résistances ≤ 1.5 Ohms
 6 ≥ x ≥ 3 mg
 Cigarettes super / ultra light
 Résistances ≤ 1.0 Ohms
0 mg
 Seulement le goût avec pas ou peu de hit
 Résistances ≤ 0.5 Ohms




L’atout majeur de la e-cigarette réside dans la possibilité de choisir son taux de nicotine et de le faire évoluer au fur et à mesure du temps pour ne garder que le plaisir du goût  tout en gardant une sensation de "hit”.

En effet, le choix du matériel pourra favoriser ce phénomène et donc faire perdurer cette sensation agréable malgré la baisse du taux de nicotine.

Attention toutefois à ne pas prendre un e-liquide à la concentration en nicotine trop forte pour le matériel (entre autres la valeur de la résistance) que vous utiliserez.


En cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter.




4/ Les arômes

 

Les arômes combinés forment les goûts du e-liquide. On doit les considérer comme les fragrances d’un parfum. Ces arômes peuvent être naturels ou artificiels.


En effet, un e-liquide s’apprécie comme un parfum. Il aura lui aussi trois niveaux d’analyse: la tête, le cœur et le fond. On pourra dire d’un e-liquide qu’il a un goût de zest de pamplemousse et des notes d’eucalyptus et de gingembre.


Les e-liquides peuvent se dissocier en deux grands groupes d'arômes, les mono arômes et les arômes travaillés.


Les mono arômes proposeront un parfum de tête très clair et souvent basé sur un tabac, un fruit ou une menthe. Ils constituent une bonne introduction au monde du e-liquide car simples à identifier. Leurs qualités varient en fonction du travail apporter par la marque à respecter la fidélité du goût annoncé.

Notre sélection est d'ailleurs basée la dessus pour cette catégorie de e-liquide.


Les arômes travaillés sont complexes et proposent des mélanges toujours plus intéressants. C’est un des grands plaisirs de la vape. Elle ouvre à des découvertes quasi gastronomiques.

 

 

5/ Les additifs.

 

On retrouve dans un certain nombre de e-liquides de l’alcool ou de l’eau distillée. Ils sont respectivement utilisés pour irriter et maximiser le "hit” (alcool) ou pour fluidifier le e-liquide (eau). C’est une pratique répandue. Toutefois, elle n’est pas systématique.

Enfin, d’autres additifs comme le dyacétil, le paraben ou l’ambrox peuvent être utilisés. La maison de la vape refuse cette pratique et ne distribue pas de marque ayant recours à ces derniers.